Jeux vidéo : quels dangers ? Jeux vidéo : quels dangers ?
Les jeux vidéo font désormais parties intégrantes de la vie quotidienne. On compte dans le lot aussi bien les jeunes que les adultes. Et... Jeux vidéo : quels dangers ?

Les jeux vidéo font désormais parties intégrantes de la vie quotidienne. On compte dans le lot aussi bien les jeunes que les adultes. Et quand bien même ce serait un passe-temps ludique et sympathique, non seulement pour faire passer le temps, mais aussi pour se déstresser, il faut tout de même un minimum de rigueur pour se lancer dans l’aventure. Le jeu vidéo peut facilement vous gâcher la vie.

Le fait réel à l’addiction aux jeux vidéo

Quand on parle d’addiction aux jeux vidéo, certains font la forte tête. Et pourtant, c’est un fait réel. Selon les sondages, en 2015, près de 5% des adolescents était accro aux jeux. Et comme n’importe quelle dépendance, cette maladie a eu des effets néfastes sur leur vie : chute des résultats scolaires, irritabilité, insociabilité, et dans le pire des cas, un manque total de discernement entre la réalité et le virtuel. Certains ont tenté carrément de reproduire les images et les postures de leur personnage dans le jeu, ce qui leur a couté la vie.
Le traitement contre une addiction de jeux est aussi long et douloureux que celui pour n’importe quelle dépendance. Il faut souvent des années de thérapies pour réparer les séquelles.

Traumatisme et trouble mentale

Dans la majorité des cas, les jeux vidéo ne partagent plus que des images violentes de nos jours : jeux de guerre, assassinat, vampire et zombies, etc. Les grandes marques ont beau placer des restrictions d’âges sur leur produit, les parents n’y prêtent pas attention, exposant ainsi leur enfant en bas âge à des images qu’ils ne devraient pas voir. Et pourtant, le traumatisme que vivra cet enfant est grand. Il deviendra colérique, violent, et dans le pire des cas, cela peut conduire à un suicide.
Même si votre enfant est en âge de comprendre et de voir la violence des jeux vidéo, il n’est pas conseillé de rester devant les écrans des heures d’affilées, et ce, tous les jours. Cela pourrait impacter sur leur personnalité et sur leur perception de la réalité.

admin

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *